Ma contribution #OnVautMieuxQueCa

C’est par ce qu’on vaux mieux que ça qu’on est partie, oui, oui je l’avoue, une des choses qui nous on fait quitter là France est le boulot, être pris pour un con, ne pas être considéré à ta juste valeur, nous on a dit stop. Même si maintenant cela est derrière nous, bon pas depuis très longtemps, on est de tout coeur avec vous qui allez-vous battre pour sauver vos droits, car vous valez mieux que ce qu’on vous propose, tous, même toi la maman en congé parental, toi le petit chômeur, toi le salarié qui trime toute la journée pour avoir une misère à la fin du mois et en plus t’arrive à te faire racketter par l’Etat…

On va donc apporter notre pierre à l’édifice et vous parler de nos expériences, l’emploie ça nous connaît ! Daddyfrog participe à la collaboration de cet article. Pour info daddyfrog est à la base cuisinier / serveur (on garde bien en tête à la base, car il a fini en usine dans l’agroalimentaire), et moi Vendeuse (multifonction ensuite).

Situation 1, si tu travaille pour un patron surtout n’en change pas, sinon tu es black listé (pour les grosses entreprises, et les syndicats son au courant), ça nous est arrivé 4 fois minimums à nous deux .  Quand on le sait, car on ne le sait pas toujours et on le découvre souvent par hasard quand tu postules pour une même compagnie, même des années plus tard, tu es parti, tu est parti, maintenant tu restes derrière la porte.

Situation 2, le congé parental, car oui ça existe depuis un certain nombre d’années maintenant, mais bon lors d’un entretien la vieille fille derrière son bureau ne comprenait pas comment moi la maman avait pu rester 10 ans en congé parental pour élever ses gnomes, du coup elle pense que tu ne vas pas savoir gérer reprise d’un travail et organisation des gnomes, bref on te claque la porte.

Situation 3, la patronne qui te prend pour son esclave ou son majordome (celle-là on l’avait surnommé « folle coche » pour ceux qui connaissent vipère au poing), qui une fois la cuisine rangé, nettoyé, prêt à partir, te demande gentiment si tu peux lui préparer à manger. Le pire, du pire, c’est quand tu lui dis que ta femme (moi en l’occurrence) va avoir sa césarienne et que donc tu prends tes 3 jours, et qu’on te répond ce n’est pas grave vient travailler quand même, emmène ta fille avec toi (oui un enfant de 21 mois dans une cuisine, c’est super logique).

Situation 4, cadence, cadence, cadence, toujours plus vite, encore, encore et encore plus vite, au détriment de la santé, voire incapacité de travailler par la suite due aux cadences élevée. Et si tu vas pas assez vite on te vire.

Situation 5, tu as le droit de te faire engueuler par des jeunes titulaires tout droit sorties d’école, alors que toi ça fait 10 ans que tu es dans la boîte que tu connais le métier, mais toi non tu n’as le droit à aucune perspective de carrière, tu es là, tu restes là, et en plus n’a pas ton mot à dire car tu n’es pas sociable (on te la dis). Bha oui dés que tu l’ouvres tu deviens pas sociable désolé de ne pas être un mouton.

Et il y en a d’autres …

Quand tu te présentes à un emploi que tu constates qu’il y a du boulot pour 2 mais qu’il y a qu’un poste, et qu’ont te dit que tu es jeune, que tu as la santé donc que tu peux le faire …

Quand tu t’entends dire lorsque t’a une urgence (car ta femme fait un fausse couche), tu pouvais pas prévoir ?

Quand tu es au chômage que tu as 32 ans et qu’ont te dit que tu es trop vieille pour le poste.

Quand on te répond que vu que ton mari a un CDI, qu’il a l’assurance de l’emploi, donc que toi tu n’as pas besoin de bosser…

Quand tu te fais pourri la vie par tes collègues qui crache dans ton dos, et que du coup tu n’as pas envie d’aller bosser…

Quand ton cv n’est pas reconnu pour ce qu’il vaut ou qu’on te demande de faire un travail de chef tout en étant payer le smic…

Quand tu postules pour un poste de manager après X années d’expériences, que tu as travaillée pour des étoilés, mais qu’on te dit que ce n’est pas possible car tu n’as pas ton Bac…

Quand tu postules pour un poste de vendeuse de chaussures où on demande 1 an d’expérience, que tu en as 3 dans le domaine de la chaussure de luxe, et que pôle emploi te dit que tu corresponds pas aux critères…

Et on en passe et des meilleurs, et surtout ne pas compter sur les syndicats qui eux prennent leur carte pour protéger leur cul juste pour se couvrir, et non protéger le salarier non syndiquer lorsqu’il en a besoin.

Bon voilà un méli-mélo de nos expériences et de ce qui nous a fait fuir la France (bon il n’y a pas que ça), car nous en avions marre d’être pris pour des cons n’ayons pas peur des mots.10169211_10204075799799893_2970007678655397713_n

témoignage d’il y a deux ans

On vaut mieux que ça

Publicités

3 réflexions sur “Ma contribution #OnVautMieuxQueCa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s