Il y a 6 ans et 6 jours, Xynthia on oublie pas

Il y a quelques jours, j’ai écrit cet article que ne n’est pas publié sur le moment, pourquoi cette article, car j’avais besoin juste besoin d’extérioriser ce moment que nous avons vécu…

Même si nous avons eu que quelques dégâts matériels, cette nuit là et les jours d’après nous ne les oublieront jamais. Xynthia devait être une simple tempête comme il y en a souvent malheureusement celle-ci à provoquer la mort de 59 personnes, dont 35 en Vendée, ma terre.

Je me souviens le 27 février 2010, nous avions un repas de quartier, nous avions fait garder missfroggies âgée à l’époque de 2 mois. Nous étions rentré tard, ça soufflait déjà pas mal, le vent était chaud, l’atmosphère était étrange, on sentait que cette tempête allait être plus rude. Et effectivement le vent a soufflé de plus en plus, j’avais peur, les petits froggies nous on rejoint dans le lit, nous avions tous peur, nous ne dormions pas, on entendait les tuiles bouger, on avait peur que le toit s’envole. Il y avait plein de bruit étrange, la lumière s’était coupée, malgré la peur, daddyfrog, est quand même sortis dehors voir s’il n’y avait pas trop de dégat, quand on y repense c’était complètement stupide de sortir. Et puis je pensais a missfroggies qui n’était pas avec nous, la nuit à été longue, très longue, le vent frappait de pleins fouets la maison. Les enfants ont fini par s’endormir.

Le lendemain, nous constations les dégats, tuiles envolées, gouttière, détaché, nous constations également ceux des voisins, nous nous sommes entraidés. Et puis nous sommes partis chercher missfroggies, car il y avait cette angoisse de ne pas savoir si tout allait bien. Le téléphone ne fonctionnait plus, bien entendu les batteries de nos deux téléphones étaient vides. Et puis dans la voiture nous avons entendu les infos, là ça a été la douche froide, un village à 70 km de chez nous que l’on connaît bien avait subi le déchaînement de la mer, on annonçait des 10 aines de morts, même si je n’avais personne dans ce coin je n’ai pu m’empêcher de pleurer, il y avait des familles endeuillées, des centaines de personnes sans maison, des personnes qui avaient tout perdu en quelques minutes, bref, on découvre l’horreur et on se dit que finalement nous on s’en sort plutôt bien.

On était en février, il faisait froid, nous avons été 3 jours sans électricité, heureusement nous avions notre cheminée pour chauffer la maison, et une gazinière au gaz ce qui nous a permis de pouvoir faire chauffer la nourriture. Nous avons acheté des piles pour la radio, et on suivait les infos, le nombre de morts augmentait, c’était un réel désastre.

Quand l’électricité est revenu, nous avons découvert via la télé, l’horreur, c’était pire que ce qu’on pouvait imaginer. Une forte chaîne de solidarité s’est formé, pour aider à nettoyer, aider les personnes qui avait tout perdu. Mais il y avait aussi les curieux qui n’ont pu s’empêcher d’aller voir, le malheur des autres. Nous nous ne l’avons pas fait, par respect pour ce que vivait la population.

Plus tard j’ai découvert que mon cousin avait également subi la tempête, il est ostréiculteur, et avait donc tout perdu, ça m’a encore fait pleuré. A cette période-là j’ai beaucoup pleuré, car c’était un morceau de notre terre qui avait été engloutis.

Dans l’été, nous nous sommes aventuré du côté de la Rochelle, nous nous promenions, nous avions commencé à ne plus trop y penser, même si cela restait toujours un peu présent, et effectivement, nous sommes tombé sur des maisons marquées d’une croix, là tout remonte à la surface, on revoit les images vue à la tv, on repense à la nuit du 27/28 février, une nuit qu’on n’oubliera jamais.

Même les enfants n’oublient pas, à chaque tempête touchant notre région, ils s’inquiètent nous demande si leurs grands-parents ne vont pas être trop touché, ainsi que nos amies toujours en Vendée, car avant on subissait ma même chose donc on savait ce qui se passait, maintenant qu’on est loin c’est différents pour eux, pourtant cela fait 6 ans, mais à jamais dans nos mémoires.

On n’oublie pas, on oubliera jamais, cette tempête au doux nom d’une fée …

C’est surement bête mais 6 ans après je pleure…

signature_1

Publicités

2 réflexions sur “Il y a 6 ans et 6 jours, Xynthia on oublie pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s