Projet 52 #25

Voici ma nouvelle participation au projet 52 de Ma’ le thème est dans la rue.

Dans la rue on peu voir une tonnes de choses, je vais partager une photo d’une horloge qu’on trouve dans les rues de Cambridge elle s’appelle le mangeur de temps.

La vénérable Université de Cambridge – deuxième du monde quand à la date de fondation – ouvre tout grand ses chambres aux voyageurs.

Jadis, seuls les étudiants pouvaient dormir dans ces murs qui ont vu passer des grands comme Charles Darwin, Isaac Newton ou Virginia Woolf.

L’horloge Corpus , est à l’exterieur de la Bibliothèque Taylor du Corpus Christi Collège de Cambridge. Le designer John Taylor a voulu que cette horloge soit « terrifiante », expliquant qu’il pense que le temps « n’est pas de notre côté ».

Il n’y a pas d’aiguille sur le cadran.

L’horloge Corpus est alimentée par les jambes d’une sauterelle. C’est une horloge mécanique ; la surface en forme de bouclier ajouré laisse passer les éclats des diodes électroluminescentes bleues qui affichent les heures, les minutes et les secondes.

L’horloge est recouverte d’or 24 carats plaqué sur le disque d’acier.

Le 19 Septembre 2008 ce chef-d’oeuvre de Stephen Hawking a été presenté.

 Cette oeuvre d’art ou pas moins de 200 personnes ont participées à son élaboration et fabrication en l’espace de 5 ans a coûté environ £ 1 million.

L’heure est sonnée par le son des cliquetis  d’une chaîne dans une petite boite en bois  dans le dos de l’horloge.

mundus transit et concupiscentia eius

(«le monde passe, et sa convoitise»).

John Taylor, qui a baptisé son horloge Corpus Clock, est un scientifique de 72 ans qui a étudié dans cette célèbre université britannique.

L’horloge est synchronisée toutes les cinq minutes. ce mouvement erratique reflète la vie et son Irrégularité.

L’horloge Corpus est un produit de l’horlogerie mécanique traditionnelle et est entièrement commandée mécaniquement. L’électricité n’est utilisée que pour alimenter le moteur, le mécanisme des poids, et alimente les LED bleues.

Il abrite le plus grand échappement sauterelle du monde. L’échappement sauterelle est une invention du XVIIIe siècle, par l’horloger John Harrison et Taylor a fait l’horloge Corpus en hommage à son œuvre .

Pour montrer le fonctionnement de l’horloge, celle-ci est a l’envers et montre l’échappement « sauterelle ». 

Source : http://www.patrimoine-horloge.fr/jac-cambridge.html

IMG_5285IMG_528820151219_172951

Pour plus de photo allez faire un tour chez  Ma’

signature_1

Publicités

8 réflexions sur “Projet 52 #25

    1. Elle est vraiment superbe, autant de jour que de nuit et le mécanisme est juste terrible. C’est sûr que pour une personne qui aime les horloges cela est très passionnant je te souhaite d’avoir le plaisir de la voir un jour.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s