A l’hotel, bis

Suite à mon premier article ici je me suis aperçu que j’avais oublié beaucoup de monde, donc voilà la suite.

Ceux qui ont chaud du coup quand tu rentres dans la chambre tu as l’impression d’être arrivée au pôle nord.

Et puis il y a ceux qui on froid, alors quand vous venez de sortir de la chambre où il gèle et que tu rentres dans celle ou tu vas mourir de chaud, je vous explique pas le changement de climat qui s’opère. Et quand je vous dis que les gens on froid, je ne blague pas, du coup on peut trouver un deuxième duvet sur le lit (vraiment pratique à faire en plus le lit comme ça), le thermostat à plus de 30 ° et pour certain vu qu’il ne fait pas encore assez chaud, on peu donc trouver un radiateur, si si je vous assure.

Dans mon précédent article je vous parlais de ceux qui ne salissait pas la baignoire, mais je ne vous ai pas parlé de ceux qui viennent que pour prendre un bain, enfin c’est ce qu’on peut en déduire quand on voit l’état de la baignoire qui est noir de saleté et où on doit frotter pour qu’elle soit bien propre.

Il y a aussi ceux qui ne couchent même pas dans leur lit : là ça sent le cocufiage à plein nez, je dis ça, je dis rien. Tu sais qu’ils sont là, mais par contre il ne touche pas au lit, tu sais qu’ils sont plusieurs cars il y a une bouteille dans la chambre, bref, très louche tous cela.

Il y a ceux qui doivent aussi changer d’identité dans la journée, non mais je vous jure parfois on se pose de drôle de questions, quand on retrouve une chambre avec tous les vêtements qui ont été laisser, chaussure comprise et qu’on a tous les emballages des nouveaux vêtements, louche, très louche …

Il y a ceux qui veulent que tu repasses plus tard, chose que je peux comprendre mais sérieux moi ça m’arrange pas du tout, car tu vois, j’ai deux étages à gérer donc je dois me balader avec tout mon matériel, prendre l’ascenseur et tout donc quand je finis mon étage et qu’il ne me reste qu’une chambre à faire, comment te dire que ça me gave grave de devoir tout retransporter pour faire ta chambre, alors que j’étais là le matin même.

Il y a ceux également qui demandent de l’extra donc on prend bien le temps de rajouter tous ce qu’il faut en bonne quantité, café, produit salle de bain, serviette, coussin et puis au final le lendemain quand tu repasses pour faire la chambre là tu t’aperçois qu’ils n’ont rien utilisé du coup comme tu dois remettre la chambre dans les standards, tu as plus qu’a tout retiré. Très amusant je vous assure.

Et puis il y a celle qui se fait une couleur car elle n’a surement pas eu le temps de la faire chez elle, ou je sais pas moi, mais sérieux qui se fait sa couleur pendant qu’elle est à l’hôtel ?

Bon ce coup si je crois que j’ai fait le tour.

hotel-cleanup-med

 

Publicités

7 réflexions sur “A l’hotel, bis

  1. Ping : A l’hotel bis, bis – The froggies in Cambridge

  2. Pour la couleur, j’en ai déjà vu une la faire à la piscine, dans les lavabos communs donc ! Et elle m’a expliqué que comme ça, elle n’avait pas à nettoyer chez elle, parce que c’est salissant…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s