A l’hotel bis, bis

Allez un petit dernier pour la route j’ai encore pensé à quelques situations. Vous pouvez retrouver les deux autres articles ici et ici

A l’hôtel il y a ceux aussi qui font leur lessive et étende tous ceux-là dans la salle de bain, autant vous dire que la première fois que j’ai vu des petites culottes en train de sécher j’ai été assez surprise, du coup tu te demandes s’ils n’ont qu’une tenue de rechange ?

Il y a ceux aussi qui laissent leur portable, tablette sur le sol juste à côté du lit, surement pour tester notre attention, chose que l’on fait mais ça reste quand même très dangereux pour le matériel, il y a des risques qu’un jour quelqu’un leur monte dessus.

Il y a ceux aussi qui les mettent à charger dans la salle de bains, car c’est vrai qu’il n’y a pas assez de prise dans la chambre, et qu’il est bien plus sûr de la mettre à charger à côté du lavabo, je me suis vraiment demandé pourquoi cet endroit, peux être pour nous surveiller et vérifier si l’on nettoie correctement la salle de bains ??? Sommes-nous espionné ???

Et puis il y a ceux qui ne veulent pas que tu nettoie leur chambre, mais qui vienne te voir et te demande des draps et house d’oreiller, là tu leur demandes s’il désire que tu viennes faire le lit mais non, que peuvent-ils bien faire avec ?

Il y a ceux qui restent dans leur chambre quand tu nettoies, et en plus qui au lieu de te demander de changer leur lit, ton juste défait le lit, que tu n’avais bien n’entendu pas à changer ce jour-là, mais bon vu que tous les draps sont sur le sol, le message est passé.  Le pire c’est de ne pas avoir de place pour travailler du coup pour faire le lit correctement pas simple, et avoir l’impression d’être surveillé, bref ce n’est vraiment pas terrible pour travailler.

Il y a ceux qui rentrent dans la catégorie sympa en laissant un pourboire cependant celui-ci est en monnaie étrangère, je pense que c’est une invitation à venir visiter leur pays. J’ai donc des dollars, des francs suisses, des euros (bon là ça va).

Les dingues du fil dentaire, je vous avoue que ce morceau de fil dans la poubelle n’est pas terrible, en général il essaie toujours de s’emmêler quelque part, parfois cela me fait même penser à la scène dans les bronzés fond du ski avec la fondu.

Et puis il y a ceux qui mettent des coussins dans leur lit, je ne sais pas pourquoi, peux être pour sentir une présence autour d’eux, ou se sentir plus cocooner, si vous avez un avis sur la question je suis prenante car j’avoue que je me pose vraiment la question du pourquoi.

Voilà, voilà, la fin de mes aventures à l’hôtel.

hotel-cleanup-med

signature_1

J’ai donné ma notice…

Oui j’ai encore donné ma démission, pas que je n’aimais pas mon travail, je cherchais même pas un nouveau travail, mais voilà qu’une opportunité s’est offert à moi.  Je n’en ai pas parlé tout de suite afin d’être vraiment sûr cette fois.

Il y a donc de cela environ 3 semaines j’ai reçu un coup de téléphone de mon ancienne gouvernante me demandant si je voulais toujours travailler pour eux. Bien entendu j’aimais bien ce que je faisais, le travail était moins physique que celui que je fais actuellement et le contexte était sympa. Cependant ce qu’elle me proposait ne me convenait pas surtout au niveau du nombre d’heures. Au début, j’ai refusé, puis j’ai rencontré mon ancienne voisine qui y travaille également et elle m’a dit de lui proposer le nombre d’heures que je souhaitais, et donc j’ai tenté (qui tente rien n’a rien). J’ai donc envoyé un mail, disant que cela pouvait m’intéresser si j’avais un minimum de 25 h semaines. Et miracle la réponse à été ok. Je vais donc retourner nettoyer l’ancien site que je faisais (car depuis que je suis partie, ils n’ont trouvé personne et le boatman à demandé à ce que je reviennes), plus effectuer 2 h au niveau du collège. Le salaire est également mieux, je vais donc passé de 7.20£ à 8 £ /h, ce qui fait que même si j’effectue 5 heures de moins semaines je ne suis pas perdante.

En plus je ne travaillerais pas le week-end ou que très rarement juste quand il y aura des conférences. J’aurais deux semaines de vacances à Noël, une à pâques et autres avantages intéressants aussi. Je n’aurais en plus, plus besoin de mettre les enfants à l’after school car je pourrais les récupérer des frais en moins également.

Normalement je commence le 3 car j’avais 4 semaines de préavi à donner, j’espère donc être rétablis pour commencer.

Résultat de recherche d'images pour "démission"

signature_1

Quelques nouvelles …

Voilà plus d’une semaine que je suis arrêté suite à ma chute de vélo ici, heureusement je commence à avoir moins mal, faut dire aussi que j’ai des anti-inflammatoires plus paracétamol ça aide, mais certain mouvement reste très douloureux.

Normalement je dois reprendre vendredi mais au jour d’aujourd’hui je ne sais toujours pas si j’en serais capable. Car certains mouvements et la cadence demandée font que j’ai peur que la douleur devienne plus importante alors qu’elle commence juste à disparaître.

Mais la chose qui m’embête  c’est que j’aimerais bien voir mes collègues avant mon départ le 31, oui je vous raconte tous dans le prochain article. En plus cette chute n’est vraiment pas arrivé au bon moment car ça pourrait donner l’impression que je n’ai pas voulue effectuer ma période de préavis, chose qui n’est vraiment pas le cas. Après vaux mieux que ce soit arrivé maintenant, plutôt qu’après la prise de mon nouveau poste.

Bref, je suis donc tiraillé entre ma douleur et le faite de ne pas dire au revoir à certains collègues que j’apprécie. Je vais donc tout de même attendre jeudi, afin de voir comment ça évolue, mais j’ai bien peur de ne pas pouvoir reprendre ce poste, rien que ce matin je me suis réveillé avec une énorme douleur à l’épaule alors que je n’avais même pas dormi sur celle-ci vu que je ne peux dormir sur ce côté. (oui je m’étais fait mal à l’épaule également en tombant).

Voilà, voilà les nouvellesRésultat de recherche d'images pour "quelques nouvelles"

signature_1

 

A l’hotel, bis

Suite à mon premier article ici je me suis aperçu que j’avais oublié beaucoup de monde, donc voilà la suite.

Ceux qui ont chaud du coup quand tu rentres dans la chambre tu as l’impression d’être arrivée au pôle nord.

Et puis il y a ceux qui on froid, alors quand vous venez de sortir de la chambre où il gèle et que tu rentres dans celle ou tu vas mourir de chaud, je vous explique pas le changement de climat qui s’opère. Et quand je vous dis que les gens on froid, je ne blague pas, du coup on peut trouver un deuxième duvet sur le lit (vraiment pratique à faire en plus le lit comme ça), le thermostat à plus de 30 ° et pour certain vu qu’il ne fait pas encore assez chaud, on peu donc trouver un radiateur, si si je vous assure.

Dans mon précédent article je vous parlais de ceux qui ne salissait pas la baignoire, mais je ne vous ai pas parlé de ceux qui viennent que pour prendre un bain, enfin c’est ce qu’on peut en déduire quand on voit l’état de la baignoire qui est noir de saleté et où on doit frotter pour qu’elle soit bien propre.

Il y a aussi ceux qui ne couchent même pas dans leur lit : là ça sent le cocufiage à plein nez, je dis ça, je dis rien. Tu sais qu’ils sont là, mais par contre il ne touche pas au lit, tu sais qu’ils sont plusieurs cars il y a une bouteille dans la chambre, bref, très louche tous cela.

Il y a ceux qui doivent aussi changer d’identité dans la journée, non mais je vous jure parfois on se pose de drôle de questions, quand on retrouve une chambre avec tous les vêtements qui ont été laisser, chaussure comprise et qu’on a tous les emballages des nouveaux vêtements, louche, très louche …

Il y a ceux qui veulent que tu repasses plus tard, chose que je peux comprendre mais sérieux moi ça m’arrange pas du tout, car tu vois, j’ai deux étages à gérer donc je dois me balader avec tout mon matériel, prendre l’ascenseur et tout donc quand je finis mon étage et qu’il ne me reste qu’une chambre à faire, comment te dire que ça me gave grave de devoir tout retransporter pour faire ta chambre, alors que j’étais là le matin même.

Il y a ceux également qui demandent de l’extra donc on prend bien le temps de rajouter tous ce qu’il faut en bonne quantité, café, produit salle de bain, serviette, coussin et puis au final le lendemain quand tu repasses pour faire la chambre là tu t’aperçois qu’ils n’ont rien utilisé du coup comme tu dois remettre la chambre dans les standards, tu as plus qu’a tout retiré. Très amusant je vous assure.

Et puis il y a celle qui se fait une couleur car elle n’a surement pas eu le temps de la faire chez elle, ou je sais pas moi, mais sérieux qui se fait sa couleur pendant qu’elle est à l’hôtel ?

Bon ce coup si je crois que j’ai fait le tour.

hotel-cleanup-med

 

A l’hôtel …

A l’hôtel tu trouves une catégorie très variée de clients, dans l’ensemble ils sont assez cool, cependant quand je vois l’état des chambres, je m’amuse à les répertorier.

Je vais quand même vous faire un petit topo sur nos conditions de travail, pour que ça vous donne une idée des choses qui peuvent nous énerver dans certains cas.

Il y a deux styles de chambre, les chambres départ et les chambres où les personnes restent plusieurs nuits, faut donc nettoyer les deux on est d’accord sur ce point. Pour une chambre départ (chek out) nous avons 30 minutes pour les faire : vider les poubelles, changer le ou les lits, faire les poussières, vérifier le coin café réapprovisionner, vérifier les placards, nettoyer la vaisselle si besoin, nettoyer la salle de bain et réapprovisionner, et puis passer l’aspirateur, parfois on a même des extra, faire les plinthes, les poussières des ventilations, faire briller les chromes de la salle de bain, bref de quoi nous occuper. Cela peut sembler simple et rapide mais ce n’est pas toujours le cas. Pour ce qui est des chambres pour plusieurs nuits (stayover) nous avons 15 minutes, cela reste un peu plus simple, changer les poubelles, refaire le lit, réapprovisionner le coin café, nettoyer la salle de bain et changer le linge, passer l’aspirateur si besoin. Voilà cela vous donne une petite idée de notre quotidien.

En ce qui concerne les clients il y a :

Ceux qui ne salissent pas : s’ils n’avaient pas dormi dans le lit et pris une douche tu croirais que personne n’est venu dans la chambre, là je vous avoue que c’est le top on arrive à gagner du temps, car en dehors de changer le lit, faire les poussières, nettoyer rapidement la salle de bain car celle-ci est propre, le faite de ne pas avoir de réapprovisionnement à faire, pas de vaisselle, et de ne pas avoir à gratter le miroir car il y a une tonne de dentifrice dessus, on gagne énormément de temps.

Il y a ceux qui sont encore plus fort et ne salit pas, mais n’utilise pas non plus la baignoire, ni le linge, là c’est le summum du top, gains de temps +++. Malheureusement ces deux cas de figure restent très rares.

Tu as les magiciens, je n’ai toujours pas compris comment ils font d’ailleurs : c’est ceux qui prennent leur douche, on le sait car on a les produits utiliser dans le porte-savons, mais cependant la baignoire n’a pas une goutte d’eau, ni sur les chromes, du coup tu te demandes qu’elle est leur truc.

A l’inverse tu as ceux qui inonde la salle de bain, là c’est moins drôle car faut tout éponger sachant que nous ne disposons pas de serpillère, c’est drôlement pratique.

Tu as également les radins qui estime que s’ils ont payé la chambre ils se doivent de tout ramasser, le coin café, les produits de la salle de bain, parfois même le linge, bref on pourrait penser que c’est des choses qui ne nous prennent pas de temps mais une minute par ci, une minute par là quand toutes les chambres son comme cela, c’est une perte de temps énorme.

Tu as ceux qui te laisse une chambre apocalyptique, des papiers partout, ceux bien entendu qui ne passent pas dans l’aspirateur et où tu te dois de les ramasser un par un, qui te laisse toute leur ordure à croire qu’ils ont passé une semaine là alors que non, en une nuit ils peuvent tout te retourner, sans parler de la salle de bain qui est dans un état pitoyable.

Il y a ceux qui doivent avoir une sacré technique pour se laver les dents, car on ne voit quasi plus le miroir celui-ci est recouvert d’une matière étrange et tu en trouve jusqu’en haut, tu te demandes donc comment ils peuvent arriver à faire ça. Du coup tu dois frotter, frotter, bref, merci c’est le bras qui adore.

Il y a encore ceux qui prennent racine à l’hôtel, c’est même assez rigolo mais on ne parle pas de l’état de la chambre, ils se sont tellement bien installé qu’ils ont leur micro-onde, le dolby télé, leur console de jeux, leur propre vaisselle, bref tu te croirais dans un studio d’étudiant, si cela peut te donner une idée.

Tu as encore ceux qui déjeune dans la chambre et qui te laisse les plateaux dedans au lieu de les sortir une fois fini, du coup tu dois reconstituer celui-là lorsque tout est éparpillé dans la chambre.

Tu as les fêtards, et franchement les paillettes sur la moquette, certes ça fait joli, mais alors le temps que ça peut prendre pour tout aspirer là c’est une vraie horreur.

Tu as encore ceux qui perdent leurs cheveux et leur poil, bon je sais qu’ils n’y peuvent pas grand-chose, mais le truc c’est de ne pas en oublier un dans la salle de bain, et puis je ne vous parle pas du siphon de la baignoire qu’il faut nettoyer.

Il y a ceux aussi qui adorent se couper les ongles dans la chambre et je vous avoue que les rognures d’ongles sur la moquette, hum c’est très sympathique.

Le client que j’adore le plus, c’est celui qui est seul, mais qui a une chambre double, et qui au lieu de mettre sa valise sur le porte-bagage, trouve vachement plus drôle de la mettre sur le second lit, comme si on avait que ça à faire, de faire deux lits au lieu d’un surtout vu le temps qu’on a pour faire les chambres.

Il y a ceux aussi qui n’ont toujours pas compris comment fonctionnent les toilettes, et qui du coup te mette le papier toilette dans la poubelle, hum j’adore, je te laisse imaginer …

Tu as ceux qui sont un peu nunuches, qui vienne te voir limite paniquer te disant que la bouilloire ne fonctionne pas, tu vas voir et là tu leur fais remarquer gentiment qu’ils n’ont juste pas appuyé sur l’interrupteur. Ou celle qui s’excuse de ne pas avoir retiré l’eau du bain car elle ne savait pas comment faire, alors qu’il y a juste à pousser le bouton.

Et puis souvent tu as la compilation de tout ça surtout pendant les vacances scolaires, et là je vous assure qu’on passe plus de 30 minutes à refaire la chambre.

Et puis tu as les cons, ils sont très rares mais ils existent, celui qui croit effectivement que tu es la boniche et qui te dit quand il te voit, « vous pourrez changer mon linge », alors déjà d’un pas besoin qu’on me le demande car je le fais systématiquement et de deux, s’il vous plaît ça vous écorcherait la gueule bouche, bon tu ne le dis pas mais tu le penses très très fort.

Tu as celui aussi qui te prend pour une débile c’est vrai que comme tu fais le ménage tu dois pas être trop, trop intelligente. Cela m’est arrivé il y a peu, sur ma liste de chambre à nettoyer, j’avais des chambres vides (en théorie) du coup je vais vers ma 1 er chambre vide sur le papier. Soucis sur la porte, il y a la pancarte « ne pas déranger » en théorie quand c’est un départ dans la journée tu attends, mais là la chambre est vide sur ma liste et puis il arrive souvent que les clients oublient d’enlever la pancarte. Bon dans le doute tu frappes, tu t’annonces et vu que personne ne répond tu ouvres la chambre doucement et la voilà qu’elle n’est pas vide, chose étrange et en plus du coup tu te fais engueuler et te reçois en pleine tête « mais vous ne savez pas lire, c’est noter ne pas déranger » ? bah si justement c’est pour ça que je me suis permis d’entrée vue que sur mon papier la chambre est VIDE. Bon ça tu ne le dis pas, et tu t’excuses. En plus du coup j’ai attendu presque toute l’après-midi pour faire la chambre vu qu’il y avait toujours le « ne pas déranger » sur la porte, j’ai donc demandé à mon supérieur qui me dis mais si elle est vide, ce cher monsieur avait donc oublié de retirer sa pancarte et moi ne voulant pas me faire engueuler une deuxième fois attendait qu’il la libère, bon bref, un autre con.

Et je ne te parle pas de ceux qui veulent qu’on leur change leurs draps le lendemain de leur arrivée, du coup une chambre où tu dois en théorie passer 15 minutes se transforme en perte de temps. Sachant que notre liste de chambres est faite en fonction du temps qu’on doit y passer, bah du coup tu es sur de finir en retard.

Heureusement qu’il y  a les gentils, qui viennent te voir et te dire qu’ils sont très contents du nettoyage de leur chambre.

Tu as les encore plus gentil qui te laisse une petite pièce dans la chambre, même quelques centimes ça fait plaisir.

Et puis tu as les généreux qui eux y vont à coup de billet, le plus que j’ai ramassé est 30 livres de pourboire avec un petit mot.

Bon j’oublie surement quelque catégorie de clients, mais voilà ce que l’ont peu rencontré au quotidien.

hotel-cleanup-med

signature_1

Nous ne somme pas des boniches

Je réagis suite à un article que j’ai pu voir cette semaine sur facebook, et surtout suite au commentaire que j’ai pu lire sous celui-ci. Pour faire vite, une personne répondait à une autre  » non mais de toute façon, que tu n’es pas eut le taf ce n’est pas grave, pour faire un boulot de boniche de toute façon ! « .

Forcement je n’ai pas pu me taire, travaillant dans le domaine depuis plusieurs années maintenant je ne supporte pas que l’on dénigre comme cela notre travail, surtout avec le mot  » boniche  » que je prends comme une insulte.

Car elle oublie cette petite dame que lorsqu’elle va au cinéma, si la boniche ne passait pas, la salle serait sale, pot de corn sur les fauteille, papier de bonbon et verre de soda au sol, bref et j’en passe, alors au final tu es bien content de trouver une salle propre lorsque tu vas au ciné non ?

Et puis quand tu t’arrêtes sur une aire d’autoroute, là encore tu es bien content de trouver des toilettes propres, même si j’avoue que parfois c’est pas toujours nickel mais pas simple non plus d’y être 24/24  sachant que la personne qui doit nettoyer fait plusieurs aires d’autoroute.

Et les toilettes des magasins, et les bâtiments publiques…

Enfin bref cela n’est que des exemples, mais ça m’énerve de lire ce style de truc, car s’il n’y avait pas des femmes de ménage les centres commerciaux, les bureaux, les hôtels, les rues et tout le reste serait sale, à moins que chacun devienne responsable et nettoie derrière lui, mais là j’en doute, alors mince faut arrêter de toujours rabaisser le métier de femme de ménage, d’agent d’entretien, car vous êtes au final bien content de nous trouver pour nettoyer votre bordel (je reste polie). Car je vous assure qu’on en voit des choses à croire que certains prennent plaisir à salir en plus.

Alors déjà que c’est un métier qui n’est pas reconnu, qui est mal payé, qu’on ne voit pas, mince est un peu de respect quand même pour nous, nous qui rendons ton quotidien agréable en nettoyant ton bureau, ton usine, ton école, ta chambre d’hôtel etc …

Perso au début j’avais tendance à penser aussi que je faisais un sot métier,  j’avais presque honte de dire que j’étais femme de ménage, aujourd’hui j’en suis plutôt fière, car je me dis que je suis utile, que sans moi (et les autres) les personnes dormiraient dans des chambres sales. Je suis contente aujourd’hui d’apporter le meilleur de ce que je sais faire en proposant des chambres propres aux clients. Et je le suis encore plus ici car on me respecte en me le prouvant, via un mot dans la chambre, via une parole ou un pourboire (c’est le mieux quand même faut l’avouer lol). Mais je vous assure que même un « merci » sur un bout de papier est super agréable car tu sais que tu ne fais pas ça pour rien.

Je voudrais aussi répondre à une autre personne qui suite à tout cela à rajouté  » de toute façon nous sommes tous la boniche de quelqu’un  » et là je dis NON !!!

Car je ne suis pas la boniche de mes enfants, je suis leur mère et je ne suis pas à leurs ordres.

Non je ne suis pas la boniche de mon mari, car il ne me donne pas d’ordre et les tâches son partager.

Et non je ne suis pas la boniche à mon taf même si certes j’ai des instructions qui me sont données car je reste libre de la gestion de mon travail.

Alors toi si tu te considères comme la boniche de quelqu’un c’est ton problème, mais ne met pas tout le monde dans le même panier, s’il te plaît, et respect nous.

je-ne-suis-pas-ta-bonniche-_galerie_large

signature_1

Déjà 4 mois, point boulot

Alors après des débuts assez difficiles ici cela va relativement mieux, enfin c’est vite dit mais dans l’ensemble c’est plutôt top.

Donc en théorie désormais je taf du mardi au vendredi chose qui est assez cool. Il y a des jours plus cool que d’autres, il y a des jours busy surtout le lundi, jeudi (je n’ai toujours pas compris pourquoi vu que la semaine n’est pas fini), vendredi et samedi. Et puis il y a les jours où tu finis à 14h30 alors que tu débauches qu’à 16h du coup tu tentes de t’occuper sans tomber sur un supérieur qui forcement te trouvera quelque chose à faire, d’ailleurs il y a des pros de la dissimulation dans l’équipe pour ça mdr.

Depuis décembre, mon chef qui m’avait proposé mon temps partiel et l’aménagement de mes jours de taf est parti du coup, c’est devenu un peu plus compliqué. On n’a plus de chef, c’est la supérieure qui  doit tout gérer, j’ai deux autres collègues qui ont démissionné, nous sommes donc passés de 15 personnes en octobre à 13 actuellement, sachant qu’il y en a deux de malade, je vous raconte pas le truc, sans parler de ceux qui sont en vacances et c’est donc depuis janvier un peu la m****.

Du coup ma supérieure, a tendance à modifier mon planning, me demandant de travailler le samedi, chose qui ne m’arrange pas du tout puisque c’est pour cela que j’avais voulu démissionner au début car le week-end n’est pas du tout avantageux pour moi, en gros c’est comme si je travaillais gratuitement puisque la baby-sitter prend plus chère que ce que je gagne à l’heure. Quand t’a une demande une fois à la limite ça passe, mais là c’est devenu une habitude, elle vient me voir d’un air dépité, limite ne me donnant pas le choix et ça une semaine sur deux.

Alors quand samedi j’ai reçu un mail me demandant de travailler dimanche, là ça a été la goutte, bon j’ai accepté vu que par chance daddyfrog est en vacance mais j’ai tenu à remettre les pendules à l’heure. Je lui ai donc rappelé mes conditions de travail, chose qu’elle n’avait finalement pas oubliée, mais comme j’avais dit que je pouvais travailler quelques fois le week si besoin, elle pensait que … Enfin je pense que nous n’avons pas la même idée du mot, parfois, de temps en temps, pour dépanner, car tous les 15 jours là c’est plus du dépannage, c’est du foutage de gueules.

Bref, malgré tout j’ai accepté pour dimanche, et lundi voilà que je la vois arrivé toute dépitée encore me disant  » Your husband is on holliday next week?  » là tu le sens le truc qui put. Elle me demande du coup une grosse, grosse faveur car tu comprends  » I am big caca  » je savais que ça sentait mauvais mdr, j’ai adoré son terme. Elle m’a donc proposé en plus de dimanche de travailler samedi aussi. Moi bonne poire j’ai dit oui, une nouvelle fois. purée faut que j’apprenne à dire  » NON « .

Et puis aujourd’hui, voilà que je reçois un mail, me demandant si finalement je voulais échanger avec R. qui voudrait changer avec lundi où je ne taf pas, j’avoue que là j’ai dit  » oui  » tout de suite mais ça je ne lui ai pas dit que ça m’arrangeait bien, pas envie qu’elle pense qu’elle me fait une faveur, noméo lol.

Mais bon maintenant elle est super-sympa avec moi (même si elle n’a jamais été très méchante) car elle sait maintenant que Froggiemums en a ras la casquette et qu’elle va finir par dire NON.

Sinon niveau taf ça reste assez cool (même si la cantine, elle reste horrible) on a tout types de clients, d’ailleurs je vous ferais un article prochainement.

20161203_161808

signature_1

La party de Noël du boulot

Comme je l’ai écrit dans mon précédent article, nous avons donc eu une party le 21 décembre. Il y avait un thème  » Mascarade « , je vous avoue que je ne suis pas trop masque et j’ai donc été en acheter au dernier moment.

20161214_174335

Avant il m’a déjà fallu acheter une tenue car je n’ai pas trop l’habitude de sortir non plus. Avec daddyfrog du coup nous avons été faire les magasins la veille. A la base je désirais une robe, mais bon je n’ai rien trouvé de bien (en plus faut dire que j’ai pas la ligne qui va avec donc pas simple), j’ai donc opté pour un leggins imitation cuir, un haut et un gilet sans manches fourrure synthétique (je précise). Ca donnait à peu près ça.

20161215_191636

Le jour J, arrivé nous nous sommes donc préparé, froggiegirl m’a coiffé, la baby-sitter est arrivé. Puis nous avons commandé le taxi, on s’est dit-t’en qu’à faire au lieu de payer le parking et puis c’était l’occasion pendant qu’on y était. Nous voilà donc partie, ticket en main, masque dans l’autre à la soirée.

Je m’étais dit, ça c’est un coup que daddyfrog rencontre du monde qu’il connaît, et pas manquer juste arrivé à la réception, un de ses collègues lui sort, tu viens en cuisine ? Non à la party, et il lui fait remarqué qu’il est en costume et là, son collègue, haa ! ta femme travaille là ? Oui, à plus tard. En voilà un de fait.

Nous nous dirigeons donc vers la salle Isaac Newton (ça en jette quand même), toujours nos masques à la main nous trouvant bête un peu, bref, on laisse les manteaux au vestiaire et nous avançons. Là nous sommes accueillis par le directeur et la DRH. Le directeur commence à nous dire qu’il y a du champagne et d’aller nous servir, quand la DRH s’approche et lui dit, je te présente le sous-chef du Double tree (on a la même DRH) et là le changement de ton, il a eu le droit à toutes ça sympathie et patati et patata, c’était assez amusant.

Je retrouve donc mes collègues, et coupe de champagne à la main, on est invité à avancer dans la salle pour dîner. Nous étions en table ronde de 9, elles étaient super bien décoré et il nous y attendait un plateau de charcuterie très sympa.

15590399_10211687808135355_807087054561103414_n

Il y avait un magicien qui passait de table en table nous présenter ses tours et franchement il était bluffant. Nous avons également été solliciter pour participer à la loterie qui est tirée à la fin de la soirée. Comme vous pouvez le voir sur la photo nous nous sommes laissé tenter et puis c’était pour une bonne cause car les sous récoltés de la loterie étaient reversés à une charity (très fréquent ici).

Puis nous avons enchaîné sur les plats, alors là il y avait tout un assortiment de choses, taboulé, pâte bizarre, lasagne végétarienne, des trucs que j’aimais pas, le tout accompagné d’un cochon. Moi qui suis très pâte je me suis contenté de taboulé, lasagne et tranche de porc.

Puis on a enchaîné sur le dessert qui était un assortiment de petits gâteaux.

15578534_10211687807815347_8107412708363272665_n

Au même moment a eu lieu l’élection de l’employer du mois et celui de l’année, entre les deux il y a eu une tonne de remise de prix en tous genre, meilleur manager, meilleur team, personne la plus souriante, la mieux habillé, le roi et la reine de la soirée, jusqu’à un truc de socks on n’a pas compris avec daddyfrog, bref ils aiment bien s’amuser et c’était vraiment marrant. A chaque fois il y avait un petit cadeau à la clé, j’ai été bluffé quand ils ont offert un voyage à Venise à l’employer de l’année.

Puis ça a été la loterie, là aussi il y avait son lot de cadeaux, des bouteilles de vin, carte cadeaux pour le taxi, peignoir, petit-déjeuner à l’hôtel, puis nuit à Londres, à Leed, Glasgow, tablette, drone, tv, bref il y en avait pour tous les goûts, et à ma grande surprise pour une fois j’ai gagné quelque chose un voyage privé pour 8 personnes de 45 minutes sur la Cam, bon on l’a déjà fait mais c’était un truc qu’on voulait refaire ça tombe très bien.

Ensuite est venu le temps de danser et là ce n’est pas trop notre truc du coup nous nous sommes éclipsé pour aller prendre un café au bar de l’hôtel, la bien entendue daddyfrog est tombé sur une de ses serveuses (en fait des employés de son hôtel avaient été sollicité pour venir travailler ce soir-là, afin de laisser les autres participer au repas) bref il n’a pas trop été dépaysé.

15697675_10211686085332286_7254468870614464740_n

signature_1

Noël au Boulot

Je savais que Noël était une fête très aimée des Anglais, mais je ne connaissais pas vraiment à qu’elle point. Cette année j’ai pu donc constater que même au sein des entreprises celle-ci est très présente et importante, et ce n’est pas désagréable du tout bien au contraire.

Dès le début décembre, de magnifiques sapins et décoration on envahit la réception de l’hôtel et à l’extérieur de celui-ci.

Puis les cartes ont commencé à arriver, nous avons donc eu le plaisir de recevoir une carte de la direction personnalisée à notre prénom et signé à la main (connaissant le nombre d’employés je me dis qu’il a dû y passer quelques jours à signer tout cela), accompagné d’un ticket de loterie (pas de chance il n’était pas gagnant sniff).

20161214_113034

Une semaine plus-tard, j’ai reçu de la part de mes superviseurs un cadeau avec une boîte de chocolat et une boîte de gâteau, toujours accompagné d’une petite carte.

Après tout cela n’étant pas habitué à ce style de pratique en France en dehors des cadeaux CE mais qui n’ont rien de personnel, je pensais qu’on en avait enfin fini. Mais non, le 21 jour du repas de Noël organisé toujours par le boulot, voilà que je vois arriver le directeur de l’hôtel à la cantine venir vers moi en lutin je me suis demandé ce qui pouvait bien me vouloir. Et voilà qu’il me dit « You’re a nice girl this year ?  » un peu bête je l’ai regardé avec mon regard ahuri me demandant ce qu’il me racontait, le voilà donc à répéter je lui réponds donc « yes ». Il fait alors « Alexandra » en se retournant et allant vers un chariot où était disposé plein de paquets cadeaux, et le revoilà avec un paquet, me faisant la bise et me souhaitant un joyeux Noël, et le voilà repartis.

Je vous avoue qu’entouré de mes collègues, je suis resté hébété avec mon cadeau dans les mains, réalisant à peine ce qui venait d’arrivée. La même situation s’est présentée également à quelques collègues qui étaient autant surpris. J’ai finalement regardé ce que contenait le paquet et j’y ai découvert deux bouteilles de vin (il a dû se dire que les Français aimait bien ça, nous n’avions pas tous le même cadeaux). Mais ne me demander pas pourquoi j’ai eu un cadeau alors que d’autres non, je n’ai toujours pas compris. Peut-être que cela était réservé aux personnes venant à la party, mais aucune certitude…

20161222_133320

Le même jour donc était prévu la party pour le personnel, au début je ne savais pas si j’allais y participer car je ne pensais pas que les conjoints pouvaient venir, mais j’ai appris après qu’avec une participation de 10 £ il n’y avait pas de soucis, j’ai donc pris les tickets et je ne regrette pas.

La suite dans le prochain numéro …

signature_1

Point boulot …

Je vais encore vous saouler avec mon taf, mais il s’en est passé encore depuis mon dernier article. Suite à celui-ci il m’a fait réfléchir et après plusieurs heures de remise en question j’ai décidé de démissionner. J’étais en repos le lundi et mardi et je n’avais pas de préavis à faire du coup j’ai contacté par mail mon supérieur. Malheureusement il n’a pas reçu mon mail tout de suite, j’ai dû le relancer le lendemain, bref après cela il m’a recontacté ne comprenant pas trop ma décision. Comme il était en déplacement, cela en est resté là et je pensais que voilà, tout était réglé.

Mais les anglais son coriaces, et le vendredi il m’a recontacté me demandant de venir dimanche pour discuter. J’avoue que cela m’a un peu stressé, je ne savais pas à quoi m’attendre de plus que pour moi je lui avais tout dit par mail et que je ne voyais pas ce que je pouvais lui dire d’autre. De plus avec mon anglais pas simple, mais il m’a proposé que C. qui est française participe à notre entretien pour traduire.

J’y suis donc allé dimanche, et il m’a donc dit qu’il avait été surpris par mon choix si soudain et voulait en savoir plus sur la raison de celle-ci, de ce qui n’allait pas. Je lui ai donc dit que pour moi travailler le week-end ça devenait impossible et me donnait beaucoup de stress avec l’organisation de la garde des enfants, le fait que je ne sache pas à quelle heure je vais finir, je lui ai également parlé de ma maladie qui jouait quand même un rôle important sur cet état de stress. Il m’a alors demandé ce qui faisait que j’avais du mal à faire, ce qui me prenait le plus de temps, ce qu’il pouvait faire pour que je puisse être moins stressé etc… Suite à cette discussion, il m’a proposé une solution et il m’a donc demandé si de passer à temps partiel tout en gardant mes 30 h de travail pouvait régler le problème, en ne travaillant que du mardi au vendredi comme cela je pouvais passer du temps avec mes enfants le week-end et que ça pouvait donc être moins stressant pour moi.

Bien entendu que ça m’intéressait un planning comme celui-là. Toutefois je restais surprise par cette proposition, vu que je les avais lâché d’un coup une semaine plus tôt. Ce qu’ils veulent avant tout c’est le bien-être de leur employer car il estime que si on est bien on travaille forcément mieux et je trouve cela vraiment top ce style de comportement.

J’ai donc repris le travail vendredi et ça c’est bien passé, même si je n’ai pas fini à l’heure mais là semaine ça me dérange beaucoup moins.86574304_o